•     

/ / Le traitement de la douleur avec le TENS ou l'IFC

Le traitement de la douleur avec le TENS ou l'IFC

23 Janvier 2014 | par Neurotrac Shop | Électrostimulation anti-douleur

Le traitement de la douleur avec le TENS ou l'IFC
L'arsenal de solutions dont le corps médical dispose pour s'acquitter son obligation de traiter les douleurs des patients comprend non seulement les médicaments et l'hypnose, mais aussi les traitements à l'électricité. Cette gamme particulières de solutions comporte la neurostimulation électrique transcutanée (ou TENS) et l'emploi d'appareils délivrant du courant interférentiel (ou IFC).

La neurostimulation électrique transcutanée consiste à fixer des électrodes sur la peau pour diffuser un courant électrique à basse tension, de manière à court-circuiter les messages douloureux avant qu'ils ne parviennent au cerveau du patient. L'intensité du courant varie entre 10 et 30 milliampères. Le médecin détermine s'il convient de fixer les électrodes près de l'endroit douloureux ou sur un autre point du corps. Ensuite, il aide son patient à régler l'appareil neurostimulateur de manière à ce que celui-ci apporte le meilleur soulagement en causant le minimum d'inconvénients. En effet, la durée, la fréquence et l'intensité des impulsions électriques doivent être réglées en fonction de la pathologie du patient et de son seuil de perception de la douleur. D'autre part, l'efficacité du traitement varie considérablement d'un patient à l'autre. Il en est de même en ce qui concerne la rapidité et la durée de l'effet de la stimulation.

L'utilisation du courant IFC est une méthode nettement plus sophistiquée. En effet, ce courant permet de soulager des lésions situées beaucoup plus profondément dans le corps alors que la méthode TENS n'agit qu'à la surface. Il permet par conséquent de traiter des douleurs musculaires grâce à des ondes de courant plus puissantes sans incommoder le patient, la tension et l'intensité du courant étant les mêmes que pour la neurostimulation transcutanée. Chaque onde de courant a une fréquence au moins égale à 4000 hertz, ce qui lui permet de pénétrer sous la peau en profondeur.

Il est désormais possible de combiner la neurostimulation transcutanée et l'emploi du courant IFC, car les derniers appareils présentés sur le marché permettent cette combinaison. Grâce à cela, le patient qui souffre d'une douleur due à une lésion provenant d'un tissu profond, mais s'étendant jusqu'à la peau peut souvent être entièrement soulagé. Cette méthode de traitement est indiquée entre autres pour les douleurs des articulations et des membres.

Commentaires

  • Depuis plus de trois ans j'utilise le TENS qui ma été recommandé par un centre anti-douleur.
    Les effets sont contrastés, et je ne parviens plus à dépasser le réglage -dela de 9, il retombe à 0 quelque-soit le programme utilisé.

    Vérifié avec plusieurs TEMS en location
    Je suppose que cela doit venir de moi par un manque d'information.
    Merci d'une réponse si vous connessez ce cas.

    par GILLARD - Dimanche 13 Novembre 16 à 12h14

  • Quel appareil utilisé pour discopathie dégénérative suite opération hernie discale douleurs atroces dans le bas du dos merci

    par Trancart murielle - Mercredi 15 Février 17 à 13h30

  • Quel appareil utilisé pour discopathie dégénérative suite opération hernie discale douleurs atroces dans le bas du dos merci

    par Trancart murielle - Mercredi 15 Février 17 à 13h33

Ajouter un commentaire

Rechercher dans le blog
Dans la boutique Neurotrac propose une gamme complète d'électrostimulateurs destinés à répondre à tous les besoins, et à toutes les utilisations. N'hésitez pas à les découvrir dans notre boutique.